Apprendre ses leçons efficacement

« Tu dois mieux apprendre tes leçons », lis-tu souvent sur tes bulletins. Cependant, l’enseignant ne t’explique pas toujours ce que signifie « apprendre mieux ». Analysons ce problème d’un peu plus près.

Apprendre, c’est comprendre, mémoriser et réutiliser une connaissance à bon escient

Tu vois déjà que cela va comporter plusieurs étapes. Apprendre, ce n’est pas simple ! Ce n’est donc pas seulement relire, ou se dire « je sais » ou apprendre par cœur mot à mot. C’est un processus qui va se faire en 3 temps : pendant le cours, sur le temps de devoir, sur le temps de révision.

J’écoute pendant le cours

La première et indispensable étape est d’être attentif en cours. Ainsi, mets-toi à une place où tu es sûr(e) d’entendre (tu papoteras à la cantine) ou fais comprendre fermement à tes camarades de classe que tu veux écouter.

Pose des questions et réalise les activités en conscience, et non pas juste parce qu’on te le demande.

Je mémorise à la maison

Tu dois relire tes cours le soir-même, même si l’enseignant ne l’a pas demandé ! La mémorisation passe par la répétition. Ainsi, chaque relecture va aider à consolider la connaissance.

  • A apprendre par coeur : les dates, les données chiffrées, les définitions, le vocabulaire spécifique, les astuces de calcul, les formules mathématiques.
  • A comprendre en profondeur : les notions clés. Souvent, l’enseignant fait surligner ou écrire d’une autre couleur les notions importantes. Ce sont les informations incontournables. Pose toi cette question : s’il n’y avait qu’une chose à retenir de cette leçon, ce serait quoi ? Formule-le par écrit. Cette phrase ne sera pas suffisante, mais si tu as réussi à la formuler c’est que tu as compris l’enjeu de la leçon.
  • Se prendre pour le prof : c’est l’étape cruciale pour savoir ça « rentre ». Pour être sûr(e) d’avoir commencé le travail de mémorisation, je me demande ce que le prof me poserait comme questions. Je peux faire :
  • un quizz (à proposer à un camarade, pourquoi pas?)
  • des cartes recto-verso (fash-cards)
  • un exposé improvisé devant un interlocuteur (tes parents) ou des « faux » spectateurs, comme ton chat ou tes figurines !

Et surtout, imagine que tu as tout à leur apprendre : soit clair(e) et précis(e) !

C’est à ce moment-là que tu te rendras compte si tu sais ta leçon ou s’il y a trop de « trous ». Si c’est le cas, note les points obscurs. Tu peux les reprendre, ou demander des explications en début de cours suivant. N’aies pas peur : un prof ne sera jamais mécontent de répondre à un élève qui veut approfondir son travail !

Je mémorise dans la durée

Apprendre une leçon pour le cours suivant, c’est bien. L’apprendre pour l’évaluation, c’est futé. L’apprendre pour toujours, c’est enrichir ses connaissances! En effet, tu as déjà dû faire cette étrange expérience d’avoir tout oublié dès que avais rendu ton éval. Si tu es plus ambitieux/se, voilà quelques conseils :

  • Reprends ta leçon le week-end suivant.
  • Si une leçon suit, relis l’ensemble avant de t’attaquer à la leçon du moment.
  • Quand la séquence est finie, relis tout, comme un livre, pendant les vacances.

Répéter, c’est nécessaire pour mémoriser !

En bref :

Apprendre, c’est d’abord écouter en cours.

Si tu comprends et que tu peux dire avec tes mots les notions importantes, c’est que tu commences à savoir ta leçon.

Chaque leçon a un vocabulaire spécifique : apprends-le !

Ne perds pas du temps à tout apprendre par coeur.

Reprends tes leçon même quand le prof ne le demande pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.