Posted in Côté enfants

Apprendre au collège (1/4): le cahier de brouillon

Professeur des écoles et maman de trois enfants, j'ai toujours été passionnée par les relations humaines. L'éducation est une thématique qui s'est imposée progressivement dans ma vie. J'exerce dans une école en REP (Réseau d'Education Prioritaire), ce qui m'a mise au contact de situations familiales complexes, où les parents ne se sentent pas toujours à la hauteur dans l'accompagnement de la scolarité de leurs enfants. C'est pourquoi je tente de faire converger mes expériences professionnelles et personnelles afin de partager des ressources autour de la méthodologie scolaire.
Apprendre au collège (1/4): le cahier de brouillon Posted on 24 avril 2020Leave a comment
Professeur des écoles et maman de trois enfants, j'ai toujours été passionnée par les relations humaines. L'éducation est une thématique qui s'est imposée progressivement dans ma vie. J'exerce dans une école en REP (Réseau d'Education Prioritaire), ce qui m'a mise au contact de situations familiales complexes, où les parents ne se sentent pas toujours à la hauteur dans l'accompagnement de la scolarité de leurs enfants. C'est pourquoi je tente de faire converger mes expériences professionnelles et personnelles afin de partager des ressources autour de la méthodologie scolaire.

Lire ne suffit vraiment pas pour apprendre. Il faut d’abord comprendre puis s’approprier la connaissance pour finalement oublier qu’au départ, on ne savait pas ! La première étape de la compréhension se fait normalement en cours. En ces temps de confinement, tu es seul face aux documents, ce qui rend d’autant plus nécessaire cette appropriation.

Pour s’approprier quelque chose, il faut le transformer, le mettre « à sa sauce ». Je te propose quatre outils pour t’aider à faire de LA connaissance TA connaissance. Premier outil: le cahier de brouillon.

Ecrire pour mémoriser

Apprendre et mémoriser, ça passe par lire, dire, écrire. Le cahier de brouillon est le parfait outil pour écrire inlassablement ce que l’on veut se mettre en tête. Un peu comme un journal intime, mais de ton travail. Il ne se plaint jamais si tu radotes et n’est pas gêné si tu griffonnes d’une écriture impatiente !

Voici comment tu peux l’utiliser :

  • Tu lis un bout de leçon, à voix haute.
  • Tu te le répètes en cachant la leçon.
  • Tu l’écris sur ton cahier de brouillon.
  • Tu prends ton cahier de brouillon et tu compares avec la leçon pour vérifier que tu n’as rien déformé. Si tu as déformé ou oublié des choses, tu corriges et tu relis à voix haute ta réponse corrigée.

Et tu recommences jusqu’à ce que ça devienne fluide.

Ecrire pour chercher

Le cahier de brouillon est également un cahier de recherche indispensable pour écrire ses idées, rédiger ses phrases, poser des calculs…Un cahier de brouillon n’est pas obligé d’être un cahier-bazar. Je te conseille de noter la date dans la marge en abrégé ainsi que la matière, pour pouvoir facilement remonter la trace du travail que tu as déjà fait.

En bref:

  • Ecrire permet de mémoriser.
  • Il faut écrire plusieurs fois jusqu’à ce qu’on ait plus du tout besoin de la leçon.
  • Le cahier de brouillon propre peut être une mémoire du travail déjà fait.

Professeur des écoles et maman de trois enfants, j'ai toujours été passionnée par les relations humaines. L'éducation est une thématique qui s'est imposée progressivement dans ma vie. J'exerce dans une école en REP (Réseau d'Education Prioritaire), ce qui m'a mise au contact de situations familiales complexes, où les parents ne se sentent pas toujours à la hauteur dans l'accompagnement de la scolarité de leurs enfants. C'est pourquoi je tente de faire converger mes expériences professionnelles et personnelles afin de partager des ressources autour de la méthodologie scolaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *